Archives pour la catégorie Parution

26.08.21 – rentrée littéraire – Paul Klee

C’est à Berne, où Paul Klee (1879-1940) est né et enterré, où s’est forgé son imaginaire d’artiste, que Stéphane Lambert questionne le lien entre paysage originel et créativité, entre ancrage et vision, entre réalité et mythologie. Il approche les mystères de cette oeuvre puissante qui réinvente l’harmonie jusque dans les champs de bataille. Paul Klee a tout dépassé : il a donné une logique au chaos, il est allé plus loin que la peinture.

Emprunté à Klee, chacun des titres des chapitres nous accompagne dans ce voyage où souffle l’invisible.

Arléa – collection La rencontre 
26 août 2021 
120 pages – 18 € 
Dimensions : 12,5 x 22,5 cm 
ISBN : 9782363082732

11.03.21 – parution Mark Rothko en allemand

Mark Rothko, Träumen nicht zu sein

Shaker Verlag – Frankophone Autoren der Gegenwart

Stéphane Lambert beschäftigt sich in diesem Essay nicht zum ersten Mal mit einer Künstlerpersönlichkeit, ihrem Werdegang, ihren Werken und begibt sich mit faszinierendem Tiefsinn und großer Sensibilität auf die Suche nach dem Rätsel des schöpferischen Akts. Marcus Rothkowitz wurde 1903 im damals russischen Dvinsk – heute Daugavpils in Lettland – geboren. Nach der Auswanderung seiner Familie in die USA 1913 wird er sich Mark Rothko nennen und die amerikanische Staatsangehörigkeit annehmen. In den Vierziger Jahren gehört er zu den surrealistisch beeinflussten Malern des abstrakten Expressionismus. Seine künstlerischen Erfolge erlebt er erst nach dem Krieg. Eine besondere Faszination übt Rothkos Meisterwerk auf Stéphane Lambert aus: die großflächigen Farbrechtecke der Kapelle in Houston, welche seine Berühmtheit begründen werden. Die letzte Etappe von Lamberts Spurensuche. 1970 wählt Rothko den Freitod. Stéphane Lambert gibt uns einen behutsamen, tiefgründigen und aufschlussreichen Kommentar zu Rothkos Leben und künstlerischer Entwicklung, die er nachzuvollziehen versucht. In der Begegnung mit seinen Werken möchte er die rätselhafte Botschaft nachempfinden, entziffern und in Worte fassen, die Rothkos Farbtafeln an den Betrachter richten.

15.02.21 – revue Les Moments littéraires

Le 45e numéro des Moments littéraires, revue de l’écrit intime, est consacré aux diaristes belges. Aux côtés d’écrivains tels que Diane Meur, Luc Dardenne et Maurice Maeterlinck, Stéphane Lambert y publie ses récents carnets du printemps-été 2020 sous le titre Se tenir au bord du fleuve.

Les Moments littéraires, n° 45, broché, 13 x 20,5, 250 pages.
Parution : 15 février 2021.

 

Claire Devarrieux dans Libération

21.01.21 – Tout est paysage

Champs de bataille labourés par les obus pendant la Première Guerre mondiale ; régions soufflées et rayées de la carte par la bombe atomique pendant la Seconde ; villes sinistrées par les catastrophes nucléaires et par les changements climatiques aujourd’hui… Notre regard a engrangé assez d’images de destruction pour que s’impose à l’art l’angoisse de l’après-paysage.

Recueil de textes épars unis dès le départ par une même question et réunis ici dans une version remaniée, Tout est paysage examine l’une après l’autre les œuvres de Monet, Twombly, Klee, Tàpies, Mušič, Mondrian, Morandi et Staël, comme autant de réponses possibles : comment, à quel prix, et avec quel profit la peinture de paysage s’est-elle réinventée au fil du XXe siècle, face au spectacle inouï de la destruction de son motif ?

Partant du mot de Dubuffet  « Tout est paysage », Stéphane Lambert, avec cette approche poétique et personnelle de l’art qui fait sa singularité, tire un fil au travers du chaos d’un siècle, et montre comment la création trouve le moyen de composer avec ses propres décombres et de déborder ses limites pour « retenir dans le champ du vivant ce qui est voué à disparaître ».

Format : 16 x 20 cm
Nombre de pages : 112
ISBN : 978-2-85035-013-9
Prix : 20 €

01.21 – revue Boustro

Stéphane Lambert publie le texte Les cendres du rêve américain dans le 9e numéro de la revue littéraire Boustro, animée par Karel Logist et Pascal Leclercq.

Avec des textes de Jean Bastien Tinant, Henri Alain et Olga Mathey, et des illustrations de Benjamin Monti.

06.11.20 – Ecriture première

Dans la foulée d’un précédent ouvrage intitulé Art Poems publié en 2018 dans la même collection, ce recueil est composé de brèves suites consacrées à la création picturale, depuis l’art pariétal jusqu’à la création la plus contemporaine, que ce soit à travers les oeuvres de Mark Tobey, de Lee Ufan, de Gerhard Richter ou encore d’Evi Keller.

La poésie de Stéphane Lambert demeure parole d’ouverture et plus particulièrement encore lorsqu’il s’attarde à la création picturale appréhendée comme avènement d’un événement.

La Lettre Volée – Collection « Poiesis »
210 x 140 mm, 104 p
ISBN: 9782873175610
17,00

Tirage de tête de 25 exemplaires accompagnés de gravures orignales d’Evi Keller (en souscription)

18.06.20 / Être moi, toujours plus fort / nouveau livre

Ostende, début XXe. Un jeune peintre mélancolique, Léon Spilliaert, scrute la mer à travers l’obscurité. Il porte un nom flamand ; admire son compatriote Ensor ; est hanté par la géométrie instable de sa ville natale et par la vie secrète des apparences et des ombres.

Un siècle plus tard, Stéphane Lambert revient sur ses terres, et entreprend à son tour ce même voyage géographique où les pensées se confondent à l’univers trouble du peintre. Car l’art est toujours un miroir poreux.

Stéphane Lambert, par la grâce de ses intuitions et de son regard, saisit la quintessence du pouvoir hypnotique de l’œuvre de Spilliaert.

Arléa-Poche n° 256
texte inédit
128 pages – 10 €
ISBN : 9782363082237

07.03.19 – Visions de Goya / nouveau livre

Visions de Goya
L’éclat dans le désastre
éditions Arléa

 Deux siècles après leur composition (1819-1823), dans un monde confronté à de nouveaux enjeux de taille, Stéphane Lambert se penche sur l’extraordinaire cycle des peintures noires de Goya pour sonder leur inépuisable actualité. Par cette plongée dans l’imaginaire de ses hantises les plus entêtantes, le peintre espagnol avait transfiguré tous les genres picturaux de l’époque et bouleversé durablement la vision de notre humanité. 

Goya (1746-1828) a tout traversé, les humiliations et les honneurs, les assauts de la maladie, la guerre et les remous de l’Histoire, avec le fabuleux don de transformer les ravages en occasions de révolutionner son art. Revenant sur le riche et long parcours d’un artiste de génie, le livre prend la forme d’un voyage à travers une oeuvre professant la vitalité inébranlable de la création face à la menace du chaos.