bruegel_bataille

Bataille entre Carnaval et Carême

— Bruegel l’Ancien (1525/30-1569)

Rondes endiablées au milieu du désordre, labeur mêlé au plaisir, panses énormes sur le point d’éclater, pas un coin où cela ne vive, ou crève, où cela ne se goinfre, ou jeûne, tout est à chaque fois son contraire, ceux qui mangent seront dévorés, les bons vivants bientôt seront estropiés, les enfants ne sont que de petits hommes. Et les hommes, que des corps sur lesquels se relaie la vie, comme le feu sur les cierges. Festival de misère. Gaîté de l’immonde. Les jeux ont des enjeux mortels.