Nécropole des arts

« Pourquoi se rendre sur la tombe de quelqu’un qu’on n’a pas connu ? Parce que cette personne nous parle encore… » Cees Nooteboom, Tumbas

Stéphane Lambert vous invite à le suivre à travers ses déambulations dans les cimetières du globe. A la recherche des tombes de ceux qui ont compté, il a, quand il l’a pu, photographié ces stèles* où ceux qui ont été plus que nul autre mortel (les écrivains, les artistes) se sont mués en souvenirs vivants.

« Oh, où donc trouverai-je les mots pour montrer cette affection pour les morts ressuscités… » Jacob Lenz (poète sans sépulture)

*Tous les clichés ont été pris par Stéphane Lambert.