Archives pour la catégorie Uncategorized

10 juin 2013 / Lundi du Grand Palais

Le 10 juin 2013, Stéphane Lambert parlera de son livre Mon corps mis à nu dans le cadre des Lundis du Grand Palais qui consacrent un cycle au thème du « corps contemporain ».

La séance traitera plus précisément la question suivante : « jusqu’où mon corps est-il à moi ? »

Autres intervenants : Barbara Formis, maître de Conférences en philosophie de l’art à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, directrice de l’ouvrage Penser en corps : soma-esthétique, art et philosophie (L’Harmattan, 2009), Laurie Laufer, psychanalyste, professeure de psychopathologie clinique à l’Université Paris 7 Diderot, et Thibaud de Saint Pol, sociologue et professeur associé à l’École Normale Supérieure de Cachan, auteur de Le corps désirable (PUF, 2010).

Modérateur Arnaud Balme, journaliste et directeur de ABC Broadcast.

Quand : lundi 10 juin – 18h30
Où : Auditorium du Grand Palais

 

Jacqueline Harpman – L’aventure littéraire

Stéphane Lambert a collaboré à l’ouvrage collectif consacré à Jacqueline Harpman, actes du colloque de l’Université d’Edimbourg du 10 décembre 2010.

Jacqueline Harpman – L’aventure littéraire, éditions Peter Lang.

Le colloque international ‘Autour de Jacqueline Harpman’ qui s’est tenu le 10 décembre 2010 à l’Université d’Édimbourg, sous l’égide du Centre de Recherches Francophones Belges, a permis de mettre en lumière les nombreux aspects de l’oeuvre de cette auteure éminente, par ailleurs psychanalyste. Les contributions des chercheurs européens ou des États-Unis, présents lors de cet événement, sont reproduites dans le présent volume. Elles couvrent quelque vingt publications de l’écrivaine et abordent tant les thématiques essentielles de ses écrits que les traits dominants de son style. L’ouvrage ouvre de nouvelles perspectives critiques et ne peut qu’inspirer d’autres recherches sur l’auteure récemment disparue (2012), d’autant mieux que plusieurs de ses textes inédits ont paru après 2010.

Contenu : Susan Bainbrigge : Introduction – Judyta Zbierska-Moscicka : Les géographies secrètes dans quelques romans de Jacqueline Harpman – Francisca Romeral Rosel : La démythification ou la dimensión humaine du mythe dans Mes OEdipe de Jacqueline Harpman – Annik Doquire Kerszberg : D’une narration l’autre : Le Bonheur dans le crime et En toute impunité – Marc Quaghebeur : Dire et dépasser un ‘affolement figé’ : La Mémoire trouble de Jacqueline Harpman – Estrella de la Torre Giménez : La Dormition des amants : un roman-mémoire du XVIIe siècle au coeur du XXIe siècle – Martine Renouprez : Le détournement du roman sentimental chez Jacqueline Harpman – Jeannine Paque : L’Amour idéal ou le sexe au placard : un programme d’écriture – Maria Snårelid : La Plage d’Ostende : le préoedipien dans le rêve d’un amour absolu – Gina Blanckhaert : Le brouillage des frontières entre la réalité et la fiction chez Jacqueline Harpman – Dora Leontaridou : Décomposition et recomposition de l’identité féminine dans l’oeuvre de Jacqueline Harpman – Katharine Swarbrick : Orlanda et la problématique de la jouissance – Nicole Thatcher : Le passage du temps dans l’écriture de Jacqueline Harpman – Stéphane Lambert : Avers et revers du rêve.

Mon corps mis à nu / sortie le 1er février 2013

Stéphane Lambert publiera le 1er février 2013 aux éditions Les Impressions nouvelles un nouveau récit intitulé Mon corps mis à nu.

Quoi de plus commun qu’un corps ? Et pourtant ce corps en même temps qu’il nous relie à l’autre nous en sépare. A travers le récit d’expériences intimes et fortes, Stéphane Lambert a cherché à écrire l’histoire de son corps et a fortiori de son identité sexuelle, ou comment ce qui nous définit aux yeux des autres s’avère être pour soi-même la plus difficile conquête. Car après tout, qu’est-ce qu’être un corps sinon une forme à laquelle il faut donner vie ?

 

Table ronde Jon Fosse / Théâtre Dunois

Samedi 17 novembre à 19h à l’issue de la représentation du
Manuscrit des chiens 1 : Quelle galère !
au théâtre Dunois (Paris 13e)

Table ronde autour de la littérature Jeunesse de Jon Fosse en présence de :
Anna Svenbro, chargée des collections en langues et littératures scandinaves à la Bibliothèque Nationale de France
Christophe Laluque, metteur en scène du « Manuscrit des chiens 1 : Quelle galère !»
Stéphane Lambert, auteur de « Jon Fosse : Ecrire au bord du monde », Alternatives Théâtrales 2010.