David avec la tête de Goliath

— Le Caravage (1573-1610)

L’arme lourde, qui a tranché la tête, est déjà au repos. Plus haut, un sein, au centre même de l’attention. Comment ne pas voir la bouche de Goliath (autoportrait de l’artiste) entrouverte, comme pour accueillir ce bout de chair éclairé, comme l’ayant accueilli ? La main de David empoigne la chevelure de Goliath ; dans les yeux du mort, dans l’expression du visage, le désir n’est pas assouvi, le géant a trouvé son maître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.